Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

9 articles avec dentelle a l'aiguille

DENTELLE A L'AIGUILLE

Publié le par Jacqueline Peter

Bonjour à tous

Mon livre sur la Dentelle à l'aiguille est maintenant paru chez Eyrolles.

Si vous êtes intéressés vous pouvez l'acheter chez les fournisseurs de matériel de dentelle, ainsi qu' à la FNAC, Amazone, ou en librairie.

Ce livre peut être destiné aussi aux brodeuses, qui trouveront des points  pouvant être adaptés à leur travail! Une de mes élèves en a fait l'expérience.

Pour plus de renseignements allez sur ce lien vous aurez des extraits.

http://www.editions-eyrolles.com/Livre/9782212673784/la-dentelle-a-l-aiguille

 

DENTELLE A L'AIGUILLE

Cette année les Editions Eyrolles ne seront pas présents à l'Aiguille en Fête à la Porte de Versailles, mais ce livre sera visible au stand  " Mollie Makes "  E 6.2

Vous aurez peut être la chance de gagner un livre !

 

Publié dans dentelle à l'aiguille

Partager cet article

Repost 0

LIVRE SUR LA DENTELLE A L'AIGUILLE

Publié le par Jacqueline Peter

Depuis longtemps mes proches et mes élèves me suggéraient d'écrire un livre pratique sur la dentelle à l'aiguille. J'ai beaucoup hésité car je pensais qu'il y avait plus compétent que moi pour ce travail.

Finalement devant leur insistance et le peu d'ouvrages en France sur le sujet je me suis lancée.

Chers fidèles lecteurs de mon blog, je vous fais donc part de la sortie de ce livre, qui paraitra en librairie le 26 janvier.

Certes rien ne vaut la transmission par le geste,mais cet ouvrage pourra compléter un apprentissage ou tout simplement inciter le débutant à cette technique.  

LIVRE SUR LA  DENTELLE A L'AIGUILLE
LIVRE SUR LA  DENTELLE A L'AIGUILLE

Publié dans dentelle à l'aiguille

Partager cet article

Repost 0

UNE FLEUR À L'AIGUILLE

Publié le par Jacqueline Peter

Pour cette prochaine arrivée du Printemps, ce que nous espérons tous!

Je vous offre une fleur à l'aiguille parée de son papillon.

Ils ont tous deux des parties en relief, deux pétales sur la fleur, et une aile au papillon, comme dans la dentelle de Bruxelles.

Bonne journée à tous, malgré le manque de soleil dans notre région Bourgogne!

UNE FLEUR À L'AIGUILLE

Publié dans dentelle à l'aiguille

Partager cet article

Repost 0

CERCLE DU TAO

Publié le par Jacqueline Peter

Mon dessin
Mon dessin

Je vous avais promis de vous montrer ma dernière pièce à l'aiguille, en voici les différentes étapes.

" Le YiN et le YANG"

Ce cercle est inscrit dans un soleil rayonnant, avec une branche d’acacia, arbre de la sagesse et de l'immortalité, dans le Delta divin.

CERCLE DU TAO
CERCLE DU TAO
CERCLE DU TAO
CERCLE DU TAO
CERCLE DU TAO
CERCLE DU TAO
CERCLE DU TAO
CERCLE DU TAO
CERCLE DU TAO
CERCLE DU TAO

La voici terminée dans son presse papier.

Elle va remplacer celle qui m'avait été dérobée lors d'une exposition !

CERCLE DU TAO

Partager cet article

Repost 0

SUITE ET FIN DU VOYAGE A VENISE

Publié le par Jacqueline Peter

SUITE ET FIN DU VOYAGE A VENISE

Sur une place ,comme nous en rencontrons souvent à Venise, avec leur puits caractéristique, nous apercevons le Musée des dentelles.

SUITE ET FIN DU VOYAGE A VENISE

Dans l'entrée une grande carte de l'Europe où des photos marquent les villes dentellières.

SUITE ET FIN DU VOYAGE A VENISE

Puis, avant de monter les escaliers, une belle statue est présente.

SUITE ET FIN DU VOYAGE A VENISE
SUITE ET FIN DU VOYAGE A VENISE

Avez vous remarqué, que la dentellière de Burano ne travaille pas comme à Alençon ?

Son métier appelé tombolo, est composé de deux cylindres superposés, dont l'un, l'inférieur, le plus gros, fait de carton convenablement bourré et recouvert de tissu velouté.Le supérieur moins volumineux est en bois.

Ces deux cylindres sont réunis l'un à l'autre au moyen d'une d'une grosse toile sur laquelle on épingle le dessin.

Le tombolo ne doit pas être confondu avec le coussin employé pour la dentelle aux fuseaux. Ce dernier est indispensable à la dentellière, alors que l'autre a été imaginé pour simplifier la tâche de l'ouvrière, qui pourrait à la rigueur se passer de lui.

SUITE ET FIN DU VOYAGE A VENISE

Nous commençons la visite, et je prends quelques photos, mais l'éclairage me limite!..

SUITE ET FIN DU VOYAGE A VENISE
SUITE ET FIN DU VOYAGE A VENISE
SUITE ET FIN DU VOYAGE A VENISE

Deux salles sont séparées par une idée originale! un panneau translucide en imitation dentelle!

SUITE ET FIN DU VOYAGE A VENISE

Ces trois tableaux termineront ce petit reportage, que vous avez eu la patience de visiter!

SUITE ET FIN DU VOYAGE A VENISE
SUITE ET FIN DU VOYAGE A VENISE
SUITE ET FIN DU VOYAGE A VENISE

A bientôt pour un nouvel article!

Publié dans dentelle à l'aiguille

Partager cet article

Repost 0

VOYAGE A VENISE (SUITE)

Publié le par Jacqueline Peter

Voici les derniers clichés pris dans ce magnifique magasin-musée.

VOYAGE A VENISE (SUITE)
VOYAGE A VENISE (SUITE)VOYAGE A VENISE (SUITE)

Une dentelle de Brabant aux fuseaux

VOYAGE A VENISE (SUITE)VOYAGE A VENISE (SUITE)
VOYAGE A VENISE (SUITE)
VOYAGE A VENISE (SUITE)
VOYAGE A VENISE (SUITE)
VOYAGE A VENISE (SUITE)
VOYAGE A VENISE (SUITE)
VOYAGE A VENISE (SUITE)
VOYAGE A VENISE (SUITE)
VOYAGE A VENISE (SUITE)
VOYAGE A VENISE (SUITE)

En sortant de ce lieu, nous arrivons dans une petite cour garnie de fleurs entretenues par le mari de cette dame, qui doit être la propriétaire..

Elle nous dit avoir acheté toutes ces magnifiques pièces de dentelles, dont ils ont fait le musée,au delà du magasin.

Elle a créé des pièces splendides, dont j'ai vu les réalisations.Je les ai prises en photos, mais il faut les voir en réel!

Le Christ

Le Christ

La maternité

La maternité

Elle a su donner le relief , les lumières et les ombres avec seulement les points d'aiguille !!

Voici l"La cène", pour terminer!

VOYAGE A VENISE (SUITE)
VOYAGE A VENISE (SUITE)
VOYAGE A VENISE (SUITE)
VOYAGE A VENISE (SUITE)

Ce tableau pourrait être celui de Véronèse!( sans les couleurs!)

Je n'ai jamais vu si belle reproduction! Quelle artiste! Elle a réalisé l'inimaginable!

Avec la vue de toutes ces dentelles je me sens très petite, mais combien ragaillardie. Cela m'a donné le courage de perfectionner ma dentelle, durant les années qui me restent à vivre!

Je l'espère pour vous aussi, les dentellières!!!

Avant de partir vers le Musée des dentelles, nous avons vu Ecatharina au travail!

VOYAGE A VENISE (SUITE)

Et voici la pièce que nous avons achetée!

VOYAGE A VENISE (SUITE)

Publié dans dentelle à l'aiguille

Partager cet article

Repost 0

VOYAGE A VENISE (SUITE)

Publié le par Jacqueline Peter

VOYAGE A VENISE (SUITE)

L'ECOLE DES DENTELLES DE BURANO

L'école comprenait au départ un maître, un directeur, un dessinateur et 6 élèves, avec un capital de 12440 lires ce qui correspond à plus de 1000.000 euros. En quelques années l'école augmenta en nombre d'opératrices et en chiffre d'affaires, pour s'imposer dans le monde par sa qualité élevée et la beauté de ses ouvrages.

En quelques années, le produit se perfectionne jusqu'à atteindre d'admirables virtuosités, qui permettrons à l'école de participer à l'exposition universelle en 1878.

En 1884 l'école était en mesure de reproduire 88 modèles, entre autres "le point de Venise, le point d'Argentan, le point d'Angleterre,le point de Bruxelles, le point de rose, le point d'Alençon"

Avec le passage à cinq cents ouvrières en 1898,l'assemblée des actionnaires recoure aux religieuses, pour assurer la discipline et le travail.

Ensuite ce fut la crise du marché international, la tendance de la mode réduisant les dentelles, aggravée pendant la période de guerre.L'école de Burano menacée de fermeture, fut évitée par la vente du magasin de la place St Marc.

Après un dernier sursaut , au concours de dessins pour dentelles en 1951, l'école ferme dans les années soixante.

VOYAGE A VENISE (SUITE)

L'art s'est à nouveau diffusé grâce au travail de vulgarisation des dentellières, elles mêmes nouvellement diplômées.

Après une restauration récente du Musée, celui-ci offre à ses visiteurs de merveilleuses dentelles.

VOYAGE A VENISE (SUITE)
VOYAGE A VENISE (SUITE)

Mais avant de vous montrer les clichés pris à l'intérieur, je veux vous parler d'un magasin remarqué au hasard de notre chemin vers le Musée. Son nom; Dalla Lidia.

Sur l'enseigne le mot ANTIC nous attire. Nous entrons...

VOYAGE A VENISE (SUITE)
VOYAGE A VENISE (SUITE)

Nous sommes accueillis par Ecatherina. Après nous être présentés, elle nous emmène dans le fond du magasin où nous découvrons un véritable Musée ( dont ils sont fiers!)

A l'entrée une dentellière au travail.

Sa dentelle sur le coussin.

Sa dentelle sur le coussin.

VOYAGE A VENISE (SUITE)

Plus loin c'est le bonheur!

Voici les quelques clichés (pas faciles à prendre à cause des éclairages)

VOYAGE A VENISE (SUITE)
VOYAGE A VENISE (SUITE)
VOYAGE A VENISE (SUITE)
VOYAGE A VENISE (SUITE)
VOYAGE A VENISE (SUITE)
VOYAGE A VENISE (SUITE)
VOYAGE A VENISE (SUITE)
VOYAGE A VENISE (SUITE)
VOYAGE A VENISE (SUITE)
VOYAGE A VENISE (SUITE)
VOYAGE A VENISE (SUITE)
VOYAGE A VENISE (SUITE)
VOYAGE A VENISE (SUITE)
VOYAGE A VENISE (SUITE)
VOYAGE A VENISE (SUITE)

A suivre au prochain rendez-vous

Publié dans dentelle à l'aiguille

Partager cet article

Repost 0

VOYAGE A VENISE

Publié le par Jacqueline Peter

VOYAGE A VENISE
VOYAGE A VENISE

Depuis un certain temps ce voyage à Venise était programmé!

Mais il avait surtout un but...aller à Burano..eh! bien oui, pour sa Dentelle!

Un petit peu d'histoire, si vous le voulez bien!

La dentelle à l'aiguille, le "ponto in aere" (point en l'air) datant de la Renaissance est très présente dans les habits des Vénitiennes, comme le prouvent les iconographies de la deuxième partie du XVè siècle.

Les incrustations ajourées documentées auparavant sont considérées comme des broderies.

Le grand nombre de publications spécialisées en dessins pour dentelles, imprimées à Venise au cours du XVI siècle, bien plus nombreuses, que dans d'autres centres d'éditions européens, soutiennent la thèse de l'origine vénitienne de la dentelle à l'aiguille. Federico Vincolio qui dessine pour Catherine de Médicis est vénitien.

Ces dessins étaient destinés plus particulièrement" aux femmes nobles et vertueuses".Les véritables inventrices de cette forme artistique sont les dames de l'aristocratie..

Une sensibilité artistique n'a de possibilité d'expression que dans les travaux textiles typiquement féminins que l'on appelle " ouvrages gracieux".

Au début, il s'agit donc d'une occupation artistique pour dames nobles, mais peu à peu, ces ouvrages sont recherchés et demandés aussi par ceux qui ne savent pas en faire. Il faut donc organiser des laboratoires dans des monastères et hospices.

En ville, de nombreuses institutions sont équipées d'ateliers, dont l'horaire de travail dépend de la lumière du jour, donc prolongé l'été par rapport à l'hiver.La rétribution quotidienne est supérieure pour les dentellières à l’aiguille, supposant une grande maîtrise technique.

A partir du milieu du XVI ème,les dentelles entourent les décolletés et les poignets des chemises.La dentelle est devenu l'accessoire dominant de la mode dès le début du XVIIème siècle.

On passe de la fabrication limitée à une exploitation plus vaste, presque esclavagiste dans les îles de la Lagune..avec des méthodes de travail implacables. Le travail doit être d'un blanc immaculé, si non, détruit et non payé!.

Laboratoire de broderie XVIII ème Dentellière aux fuseaux et fileuse
Laboratoire de broderie XVIII ème Dentellière aux fuseaux et fileuse

Laboratoire de broderie XVIII ème Dentellière aux fuseaux et fileuse

En raison de leur qualité technique et artistique exceptionnelle, les dentelles vénitiennes sont très demandées dans toute l’Europe, elles deviennent les marchandises les plus importantes de la république..

Bordure de nappe d'autel en dentelle baroque avec un gros point de Venise

Bordure de nappe d'autel en dentelle baroque avec un gros point de Venise

Mais le plus grand succès de cet artisanat artistique fut dû à Louis XIV, dont le col pour son couronnement fut commandé à l'hospice des Zitelle. Le coût de cet accessoire précieux de 250 pièces d'or ( soit 875 gr. d'or pur)

Comme nous le savons , pour limiter les dépenses concernant les objets de luxe, J. B. Colbert organise l'expatriation de corporations vénitiennes du tissage, du verre et des dentelles.

Notamment en 1665, 20 maîtresses ouvrières vénitiennes sont transférées pour enseigner les secrets des points vénitiens aux brodeuses d'Alençon, et 6 autres vont à Reims.

Les conséquences commerciales négatives poussent les dessinateurs à miniaturiser les motifs et obligent les dentellières à devenir de véritables virtuoses.

Dans la deuxième partie du XVIIème, on préfère des tissus simples pour faire ressortir les dentelles blanches.Des cols rabattus et des rabats pour les hommes, des volants pour les femmes et des bordures de poignets , surplis et rochets pour les ecclésiastiques.

VOYAGE A VENISE

Mais voilà que d'autres ouvrages concurrentiels font leur apparition, il s'agit de dentelles aux fuseaux faites à Bruxelles, Anvers,Malines, Bruges, Valenciennes, Lille etc....

Des dentelles extrêmement légères en raison de la finesse du fil.Des dessins raffinés, des ouvrages diaphanes comme des toiles d’araignées, techniquement imbattables.

Venise essaie de les imiter à l'aiguille, renonçant aux picots, reliefs, une nouvelle typologie appelée Burano.

Au XVIIIème, élimination de la dentelle dans les habits,elle redevient une activité de la vie domestique.

A la fin de la première décennie du XIXème,après l'abolition des corporations, quelques ouvrières travaillent la dentelle à l'aiguille à Burano.en 1821.

Napoléon avec sa clairvoyance, décida de promouvoir de nouveau ce travail, il imposa les dentelles dans les habits de la cour ce qui eut des retombées sur la mode européenne.

En 1870, on introduit un enseignement spécial dans les écoles féminines supérieures de Venise

afin de commercialiser les dentelles sur Londres où elles étaient très demandées.

En 1905 le premier Musée de la dentelle en Italie est inauguré .

Maintenant, après cette brève histoire de la dentelle à Burano, je vous donne rendez-vous à mon prochain article!...avec plus d'images!!

"Le rédempteur" Dentelle à l'aiguille, point de Venise sur dessin de Tomaso Buzzi pour la maison Melville .

"Le rédempteur" Dentelle à l'aiguille, point de Venise sur dessin de Tomaso Buzzi pour la maison Melville .

Publié dans dentelle à l'aiguille

Partager cet article

Repost 0

LA DENTELLE à L'AIGUILLE (suite)

Publié le par Jacqueline Peter

LA DENTELLE à L'AIGUILLE (suite)

Je vous avais promis certaines explications concernant la technique de la dentelle à l'aiguille:

Préparation pour une dentelle a l’aiguille:

Deux morceaux de tissu

Un dessin

Du plastique bleu

Bâtir l'ensemble et commencer la trace.

La Trace : C’est tracer, dessiner, délimiter, à l’aide d’une aiguille et d’un fil cassant, tout le long de la dentelle, avec un point de piqûre.

Ce point est le fil qui traverse les tissus. Passant « à cheval » sur les fils de trace," deux fils de même nature que celui qui servira à réaliser la dentelle"

Il entre et sort par le même trou de piquage. Il est provisoire.

La trace sert de charpente à la confection de la dentelle. Tout l’ouvrage va dépendre de ce fil.( autrefois elle était faite par la traceuse)

L'ensemble bâti

L'ensemble bâti

Trace

Trace

Celle-ci terminée, le travail du point peut commencer.

Le Point : Contrairement à la broderie, la dentelle se travaille pointe en l’air. La dentellière dessine ses mailles comme le dessinateur tient son crayon, afin que la main ne cache pas le trait qu’il dessine. Le bras a ainsi toute sa longueur pour tirer l’aiguille rectiligne.

La place des doigts est importante. Ils ont chacun leur fonction propre, ils déterminent la tension du fil, et la régularité des mailles.

Le travail est placé sur l’index de la main gauche pour une droitière.

Le pouce tient l’ouvrage sur le devant. L’annulaire la tient derrière. Le rôle du majeur est de bloquer le fil pour éviter qu’il ne se vrille et fasse des nœuds.

La main droite tient l’aiguille entre l’index et le majeur, comme une cigarette, le pouce maintenant le chas.

LA DENTELLE à L'AIGUILLE (suite)

Entre les traces viennent : Le réseau, le rempli, les modes.

Rempli

Rempli

La Brode : Pour terminer, on exécute un point de brode (feston) que l’on fait courir tout au long de la trace et qui, en recouvrant celle-ci avec les points d’attache de l’ouvrage, va donner un léger relief au contour du dessin. Un crin de cheval y ait ajouté et contribue à la solidité de la dentelle.

Le Levage : Le travail achevé, il reste à dégager la dentelle de son support.

On glisse une lame de rasoir entre les deux épaisseurs de toile afin de rompre le fil de trace, ce qui permet de désolidariser la dentelle de son support provisoire.

LA DENTELLE à L'AIGUILLE (suite)

L’éboutage : A l’aide d’une pince à épiler on ote tous les fils brisés qui restent pris dans la dentelle.

Le luchage : Le lustrage des remplis, s’effectue avec une pince de homard, (autrefois une dent de loup) afin de mettre en valeur le relief de la brode. Disons que c’est un repassage à froid.

Eh ! bien voilà ! vous savez tout ! Il n’y a plus qu’à prendre l’aiguille ! Mais il est quand même recommandé de prendre quelques leçons…

Je vous ai seulement donné , le principe de la confection de la dentelle à l’aiguille. Je vous assure que la pratiquer est aussi agréable que la dentelle au fuseau !

Avec une bonne base vous pouvez partir sur toutes sortes de créations.

Comme je le disais pourquoi ne pas mélanger les deux techniques ?

Voici un autre exemple que le collier: Les collerettes de "Belle de Nuit et Bleuet" sont aux fuseaux. Ainsi que les jupons du "Bleuet et Coquelicot"

LA DENTELLE à L'AIGUILLE (suite)
LA DENTELLE à L'AIGUILLE (suite)

Publié dans dentelle à l'aiguille

Partager cet article

Repost 0