Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

MAIS OU VA DONC SE LOGER LA DENTELLE !

Publié le par Jacqueline Peter

MAIS OU VA DONC SE LOGER LA DENTELLE !

Comment les artistes représentaient la dentelle.

Par les nombreuses iconographies nous pouvons observer la délicatesse avec laquelle les artistes dessinaient et peignaient la dentelle.

Ces artistes, s'ils étaient d'abord de brillants techniciens, peignaient sur leurs toiles, parfois immenses (en argot du métier : » les tartines ») en reconstituant, avec un sens du détail impressionnant, les diverses dentelles portées sur les vêtements féminins et masculins !

S’il est quelquefois difficile de denteler, il n’est pas plus simple de dessiner les dentelles.

Voici quelques exemples.

MAIS OU VA DONC SE LOGER LA DENTELLE !MAIS OU VA DONC SE LOGER LA DENTELLE !MAIS OU VA DONC SE LOGER LA DENTELLE !
MAIS OU VA DONC SE LOGER LA DENTELLE !MAIS OU VA DONC SE LOGER LA DENTELLE !MAIS OU VA DONC SE LOGER LA DENTELLE !
MAIS OU VA DONC SE LOGER LA DENTELLE !MAIS OU VA DONC SE LOGER LA DENTELLE !
MAIS OU VA DONC SE LOGER LA DENTELLE !

Cette semaine, je suis allée voir l’exposition d’une amie qui travaille à merveille la porcelaine.

J’ai pris quelques photos, afin de vous montrer que la dentelle, on la trouve partout!

Voyez comme elle a su également la représenter !

Cette artiste s’appelle Sylvie Dorotte, elle travaille également la peinture sur bois et dernièrement façonne des meubles en carton qu’elle peint.

MAIS OU VA DONC SE LOGER LA DENTELLE !MAIS OU VA DONC SE LOGER LA DENTELLE !

Publié dans Exposition

Partager cet article

Repost 0

LA DENTELLE à L'AIGUILLE (suite)

Publié le par Jacqueline Peter

LA DENTELLE à L'AIGUILLE (suite)

Je vous avais promis certaines explications concernant la technique de la dentelle à l'aiguille:

Préparation pour une dentelle a l’aiguille:

Deux morceaux de tissu

Un dessin

Du plastique bleu

Bâtir l'ensemble et commencer la trace.

La Trace : C’est tracer, dessiner, délimiter, à l’aide d’une aiguille et d’un fil cassant, tout le long de la dentelle, avec un point de piqûre.

Ce point est le fil qui traverse les tissus. Passant « à cheval » sur les fils de trace," deux fils de même nature que celui qui servira à réaliser la dentelle"

Il entre et sort par le même trou de piquage. Il est provisoire.

La trace sert de charpente à la confection de la dentelle. Tout l’ouvrage va dépendre de ce fil.( autrefois elle était faite par la traceuse)

L'ensemble bâti

L'ensemble bâti

Trace

Trace

Celle-ci terminée, le travail du point peut commencer.

Le Point : Contrairement à la broderie, la dentelle se travaille pointe en l’air. La dentellière dessine ses mailles comme le dessinateur tient son crayon, afin que la main ne cache pas le trait qu’il dessine. Le bras a ainsi toute sa longueur pour tirer l’aiguille rectiligne.

La place des doigts est importante. Ils ont chacun leur fonction propre, ils déterminent la tension du fil, et la régularité des mailles.

Le travail est placé sur l’index de la main gauche pour une droitière.

Le pouce tient l’ouvrage sur le devant. L’annulaire la tient derrière. Le rôle du majeur est de bloquer le fil pour éviter qu’il ne se vrille et fasse des nœuds.

La main droite tient l’aiguille entre l’index et le majeur, comme une cigarette, le pouce maintenant le chas.

LA DENTELLE à L'AIGUILLE (suite)

Entre les traces viennent : Le réseau, le rempli, les modes.

Rempli

Rempli

La Brode : Pour terminer, on exécute un point de brode (feston) que l’on fait courir tout au long de la trace et qui, en recouvrant celle-ci avec les points d’attache de l’ouvrage, va donner un léger relief au contour du dessin. Un crin de cheval y ait ajouté et contribue à la solidité de la dentelle.

Le Levage : Le travail achevé, il reste à dégager la dentelle de son support.

On glisse une lame de rasoir entre les deux épaisseurs de toile afin de rompre le fil de trace, ce qui permet de désolidariser la dentelle de son support provisoire.

LA DENTELLE à L'AIGUILLE (suite)

L’éboutage : A l’aide d’une pince à épiler on ote tous les fils brisés qui restent pris dans la dentelle.

Le luchage : Le lustrage des remplis, s’effectue avec une pince de homard, (autrefois une dent de loup) afin de mettre en valeur le relief de la brode. Disons que c’est un repassage à froid.

Eh ! bien voilà ! vous savez tout ! Il n’y a plus qu’à prendre l’aiguille ! Mais il est quand même recommandé de prendre quelques leçons…

Je vous ai seulement donné , le principe de la confection de la dentelle à l’aiguille. Je vous assure que la pratiquer est aussi agréable que la dentelle au fuseau !

Avec une bonne base vous pouvez partir sur toutes sortes de créations.

Comme je le disais pourquoi ne pas mélanger les deux techniques ?

Voici un autre exemple que le collier: Les collerettes de "Belle de Nuit et Bleuet" sont aux fuseaux. Ainsi que les jupons du "Bleuet et Coquelicot"

LA DENTELLE à L'AIGUILLE (suite)
LA DENTELLE à L'AIGUILLE (suite)

Publié dans dentelle à l'aiguille

Partager cet article

Repost 0

BOURG en BRESSE (suite)

Publié le par Jacqueline Peter

BOURG en BRESSE (suite)

Voici maintenant quelques jolies pièces des participants.

Sur l'estrade, étaient exposés des mannequins habillés par la styliste Sylvie Berry.

                                                       Travail en cours de réalisation                                                       Travail en cours de réalisation

Travail en cours de réalisation

BOURG en BRESSE (suite)

La Ville de Binche était là avec quelques belles pièces en particulier " Les Paons" exécutés en 2 ans par une dentellière de 85 ans!

BOURG en BRESSE (suite)
BOURG en BRESSE (suite)BOURG en BRESSE (suite)
BOURG en BRESSE (suite)BOURG en BRESSE (suite)

Kumiko Nakasaki était ma voisine.

BOURG en BRESSE (suite)BOURG en BRESSE (suite)
BOURG en BRESSE (suite)
BOURG en BRESSE (suite)BOURG en BRESSE (suite)BOURG en BRESSE (suite)

Les coiffes restaurées de Françoise Monneret.

BOURG en BRESSE (suite)BOURG en BRESSE (suite)

Michel Jourde n'était pas là mais il avait ses ambassadrices!

BOURG en BRESSE (suite)BOURG en BRESSE (suite)

A ma droite étaient installées des allemandes: A. Lehnert et G.Borch. travaillant de la dentelle à l'aiguille contemporaine.

BOURG en BRESSE (suite)BOURG en BRESSE (suite)BOURG en BRESSE (suite)
BOURG en BRESSE (suite)BOURG en BRESSE (suite)

Irina Barash d'Exaudun.Voici quelque photos de détails de ses oeuvres, vous en ayant déjà montré au couvige de Mirecourt.

BOURG en BRESSE (suite)BOURG en BRESSE (suite)
BOURG en BRESSE (suite)BOURG en BRESSE (suite)BOURG en BRESSE (suite)

Une dentellière habillée de sa dentelle!

BOURG en BRESSE (suite)BOURG en BRESSE (suite)

En face de moi cette dame de Charnay, dentelait un bord de nappe! un sacré métrage!

BOURG en BRESSE (suite)
BOURG en BRESSE (suite)

Encore de belles dentelles par Brigitte Lan.

BOURG en BRESSE (suite)
BOURG en BRESSE (suite)
BOURG en BRESSE (suite)
BOURG en BRESSE (suite)
BOURG en BRESSE (suite)
BOURG en BRESSE (suite)

La dentelle du Queyraz

BOURG en BRESSE (suite)
BOURG en BRESSE (suite)

Crolles en Dauphiné

BOURG en BRESSE (suite)

La Savoie, Seez en Haute Tarentaise

BOURG en BRESSE (suite)
BOURG en BRESSE (suite)
BOURG en BRESSE (suite)

Villefranche

BOURG en BRESSE (suite)

Nevers

BOURG en BRESSE (suite)

Sofi Michel ne sait pas faire que de la dentelle!.. elle nous a offert un intermède samedi , après le vin d'Honneur!

BOURG en BRESSE (suite)
BOURG en BRESSE (suite)
BOURG en BRESSE (suite)
BOURG en BRESSE (suite)

Cluny

Je n'ai pas photographié tous les stands! il y en avait beaucoup et avec encore

d'autres belles dentelles....

Et j'étais moi même en démonstration, et devais donc être présente sur mon stand !..

Veuillez m'en excuser !

Publié dans couviges

Partager cet article

Repost 0

BOURG en BRESSE

Publié le par Jacqueline Peter

BOURG en BRESSE

Le 6 et 7 juin eut lieu le couvige de Bourg en Bresse! Les dentellières ont fourni un gros travail pour nous accueillir.

Elles ont présenté de belles pièces de leurs réalisations, ce qui formait un ensemble riche en variétés. Je commencerai donc aujourd'hui par elles, afin de les mettre à l'honneur!

Le Thème étant "LA MODE"

BOURG en BRESSE
BOURG en BRESSE
BOURG en BRESSE
BOURG en BRESSE
BOURG en BRESSE
BOURG en BRESSE
BOURG en BRESSE
BOURG en BRESSE
BOURG en BRESSE
BOURG en BRESSE
BOURG en BRESSE
BOURG en BRESSE
BOURG en BRESSE
BOURG en BRESSE

Il faut noter la présentation de personnages habillés de dentelles dans un décor champêtre en trois dimensions.

BOURG en BRESSE
BOURG en BRESSE
BOURG en BRESSE
BOURG en BRESSE

Quelques poupées Barby...( je n'ai guère pu éviter les éclairages et reflets!)

BOURG en BRESSE
BOURG en BRESSE
BOURG en BRESSE

Un tourneur de Bourg!

BOURG en BRESSE

Et la présentation de nombreuses cartes postales...enfin... de riches cartes postales car elles étaient en broderie à points comptés , bien envoyées et reçues par la poste!

Toutes suspendues au plafond.

BOURG en BRESSE
BOURG en BRESSE
BOURG en BRESSE
BOURG en BRESSE

Publié dans couviges

Partager cet article

Repost 0

LA DENTELLE A L'AIGUILLE

Publié le par Jacqueline Peter

LA DENTELLE A L'AIGUILLE

Pourquoi tant d’ignorance sur la dentelle à l'aiguille parmi les dentellières?

Au cours de mes fréquentations dans les couviges, je constate la méconnaissance de la dentelle à l’aiguille !

Pour certaines, les noms de Venise, Alençon, Argentan, ne leurs sont pas inconnus, mais ne savent pas de quelle dentelle il s’agit !

D’ autres ne font pas la différence. Rien n'existe à part la dentelle aux fuseaux! .

Ces dentelles à l’aiguille qui ont porté le nom de Reine des dentelles, ont pourtant eu leur renommée. Le Point de Venise étant déjà né au XVIIème, tout en relief, d’une extrême finesse, fit place en Europe au point d’Alençon. Cet accessoire de mode correspondant à un signe de richesse, a triomphé à Versailles !

Elle est aujourd’hui reconnue « Patrimoine culturel de l’UNESCO »

A mon avis chaque dentellière devrait être initiée à la dentelle à l’aiguille. Si elle ne la pratique pas par la suite peu importe, mais cela fait partie de notre formation de dentellière. Ne pas la connaitre,c'est passer à coté de quelque chose d’intéressant…

A chaque démonstration que je pratique, je vois l’étonnement, l’intérêt qu’elle suscite.

Si nous ne rivalisons pas avec les dentellières d’Alençon, nous pouvons nous faire plaisir. Non tributaire d’un carton, nous pouvons transposer un dessin. Il est possible aussi de marier ces deux dentelles, l’aiguille et le fuseau.

Voici un modèle de Mme B. Depalle, un collier que j'ai réalisé à l'aide des deux techniques.

LA DENTELLE A L'AIGUILLE

J’ai toujours en cours d'exécution un ouvrage de fuseaux et d’aiguille.

Suivant mon humeur je vais de l’un à l’autre..

En revenant de Bourg en Bresse, je vous démontrerai comment se réalise une dentelle à l'aiguille, pour celles qui ne le savent pas déjà.

Publié dans Réalisations

Partager cet article

Repost 0